Quelques hôtels particuliers et vieilles maisons de Nevers

Se promener dans la ville de Nevers est un enchantement pour qui sait aller chercher ce qui s’y trouve, certes, parfois bien caché ! Je veux parler des hôtels particuliers, ces maisons dans lesquelles les nobles d’antan venaient se reposer ou se divertir en ville et délaissaient momentanément leur château de la campagne nivernaise. De même, certaines très vieilles maisons valent le détour. Ici ces demeures foisonnent. En voici quelques-unes des plus connues du passé architectural de Nevers.

 

Hôtel de Maumigny Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir                                                           Hôtel de Maumigny
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS

Hôtel de Maumigny

Situé au douze de la rue Creuse dans le centre ville, ce logis se distingue surtout par son architecture, il appartenait à la prestigieuse famille de Maumigny dont la filiation est établie en 1412, mais l’on trouve trace d’un Jean de Maumigny déjà en 1340.

Construite au XVe s (vers 1470) et remaniée au XVIes (1584), cette habitation possède des pierres de taille de belle facture. Classés par le Ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre du recensement des Monuments Historiques en 2000, certains éléments de l’hôtel sont protégés. Il s’agit, pour la partie intérieure, de la tourelle avec son escalier en vis et sa très belle porte et de la cuisine située  au-rez-de-chaussée, en ce qui concerne l’extérieur, sont pris en compte le portail qui date du XVIIIe s, les façades et les toitures.                                                                                                              Il semble que rien n’ait été changé depuis.                                                                 Propriété privée

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

 

Maison du prieur de Saint Victor Tous droits réservés  Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir                                                          Maison du prieur de Saint Victor
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDE

Maison du prieur de Saint Victor

Au dix de la rue Creuse se trouve l’ancien prieuré bénédictin de Saint Victor, également appelé ancienne maison du prieur.                                                                                      Le prieuré est peut-être le premier du genre construit à Nevers dans la Haute Antiquité.

Sur l’une des pierres de la façade actuelle est gravé le chiffre 675, il s’agit du très ancien numéro de la rue devenu le dix. Malmené par le temps qui passe et par un désintérêt manifeste de le garder en état, il est rétabli par l’évêque Hugues II de Champallement  en 1053. Puis, le tout puissant Comte de Nevers, Guillaume Ier l’offre aux moines de la Charité sur Loire.                                                                                                                   Le nom de Saint Victor disparaît en 1791 en devenant une filiale de la paroisse Saint-Cyr.                                                                                                               On remarque des fenêtres groupées par deux dites géminées qui sont murées et une porte galbée

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Cliquer pour agrandir  Maison Bussière Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir Maison Bussière
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Une maison spectaculaire du XVIe s

Au 22 de la rue Saint Etienne, la maison « Bussière » attire le regard par son architecture si particulière avec son encorbellement du premier étage et ses pans de bois. C’est un exemple d’une maison typique de la Renaissance.

Elle fût habitée par une famille de menuisiers du nom de « Bussière »probablement pendant un siècle.

Au XVIIIe s, la rue Saint Etienne portait un autre nom comme en témoigne une inscription « rue du Foin »datant de 1776  gravée sur la partie droite de la façade.

Elle est classée monument historique depuis le 14 août 1916

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Cliquer pour agrandir Maison urbaine du XIIIes Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir              Maison urbaine du XIIIes
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS

 Une demeure dite urbaine du XIIIe s

A l’angle des rues de la cathédrale et de la parcheminerie, un intéressant spécimen de l’architecture du XIIIes, une maison sur deux étages.

Ceci n’est qu’un très petit échantillon de ce que l’on peut voir en se promenant parmi les rues de cette ville magnifique .

 

 

 

 

 

 

Rate this post
Fermer le menu