Culture

Le Bonzaï, ce merveilleux petit arbre et sa symbolique…

Le Bonsaï, ce merveilleux petit arbre et sa symbolique...
Le Bonsaï, ce merveilleux petit arbre et sa symbolique… Cliquer pour agrandir                                          Un bonzaï
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Le Bonzaï, ce merveilleux petit arbre et sa symbolique…

Les débuts du bonsaï en Chine remontent à l’an 500 après J.C.

A la suite d’échanges commerciaux, le Japon, à son tour, s’intéresse à cet art particulier, le Bonzaï, pour en développer la culture au mieux en imposant des usages, un vocabulaire et des genres fondamentaux. L’engouement fût tel qu’aujourd ‘hui et depuis mille ans environ, il en est passé le maître incontesté.

Que veut dire « bonsaï » ?

Le mot « bonzaï » signifie tout simplement arbre nain cultivé dans un petit pot. Il fût le passe-temps d’hommes riches en son temps et se retrouve de nos jours, dans beaucoup d’ intérieurs, sur les balcons ou terrasses.

Deux sortes de bonsaïs

Il faut faire la distinction entre les bonsaïs japonais et les occidentaux. Ils sont, c’est certain, diamétralement opposés par le simple fait que les différences culturelles sont telles entre les uns et les autres qu’il ne peut y avoir une quelconque ressemblance. Le japonais privilégie la forme et la silhouette de la plante au détriment de la compacité et des nuances.

Si l’on observe les paysages nippons et occidentaux et si l’on ajoute à cela une pincée de shintoïsme, sensée se retrouver dans la représentation de l’arbre, on comprend mieux encore cette différence plus que sensible.

Tout un art

L’art de ce petit arbre consiste à se rapprocher autant que faire se peut de la nature telle que nous la voyions.

La plante a une importance qu’elle partage avec le pot dans lequel elle se trouve. Elle forme un tout avec lui pour recréer une homogénéité et lui donner sa véritable identité, à savoir styliser le plus exactement possible un arbre rustique.

Le bonsaï peut être petit, quelques centimètres ou atteindre un peu moins d’un mètre. La différence entre les deux est juste une question de maturité; alors que le plus grand mettra souvent un temps très long pour atteindre sa pleine apogée, le mame ou petit arbre miniature est déjà splendide au bout de deux ou trois ans, l’intermédiaire (sujet de 50 cm environ) demandera 10 ans de soins attentifs pour y arriver. Il est donc clair que si vous achetez un bonsaï pour le poser sur un meuble et l’admirer, inutile d’aller plus loin. Achetez un bouquet de lys ou un géranium, vous aurez à coup sûr moins de déboires car le bonzaï demande des soins attentifs de chaque jour , parfois même deux fois par jour en été lors des périodes de grande chaleur.

N’importe qui peut réaliser un bonsaÏ simplement en observant la nature autour de lui, les parcs sont des lieux intéressants pour le néophyte apprenti.

Les codes à connaître

Il faut cependant connaître quelques règles de base, choisir un sujet en fonction de l’endroit où vous souhaitez le mettre, pour l’intérieur, prenez des plantes avides de chaleur, les autres seront parfaites à l’extérieur, cependant certaines sont à feuillages caduques et donc perdent leurs feuilles, c’est un processus naturel qui ne veut pas dire que votre arbre est entrain de s’étioler mais au contraire qu’il suit le rythme de la nature.

Pour le paysage, quelques gravillons, de jolies pierres, de la mousse récoltée sur un tronc d’arbre feront l’affaire pour peu que vous cherchiez avec goût la  manière la plus harmonieuse de marier le tout.

Rappelez vous, tout ce qui est « trop » nuit au bonsaï, trop de chaleur, trop d’eau, trop d’engrais, trop de coupes etc; Tout doit être distillé avec prudence et reflexion, c’est le secret de la réussite avec du temps et de la patience.

Il existe de nombreux types de ces petits arbres qu’il serait fastidieux de nommer ici, notre conseil ?: procurez-vous quelques livres qui fleurissent sur le sujet et qui donnent de judicieux avis sur la question.

Ensuite, faites entrer en jeu votre créativité, l’extrème plaisir que vous en retirerez vous poussera à parfaire votre connaissance.

Un dernier mot, on dit que la culture du bonsaï a des vertus apaisantes et délassantes et que les japonais la considèrent comme un art vivant.

& n’oubliez pas...Enjoy !

 

 

Le Bonzaï, ce merveilleux petit arbre et sa symbolique…
Rate this post