fbpx
Société

Habemus Papam Franciscum !

Basilique Saint Pierre de Rome Andreas Tille Wikipedia
Basilique Saint Pierre de Rome
Andreas Tille
Wikipedia

Mercredi 13 mars 2013, à 19 h 15, la fumée blanche tant attendue sort de la cheminée, là, où quelques minutes auparavant, une colombe s’est posée comme pour annoncer l’arrivée du nouveau chef de l’Eglise Catholique.

L’attente

La Place Saint-Pierre de Rome est noire de monde, des touristes, des religieux, des romains et des journalistes de la presse mondiale attendent de découvrir le deux-cent-soixante- sixième Pape au balcon de la Basilique.

Une immense clameur s’élève lorsque qu’à 20 h 22, une silhouette tout de blanc vêtue apparaît dans la loge centrale.  Il s’agit de l’argentin Jorge Mario Bergoglio, Archevèque de Buenos Aires. François Ier (le nom qu’il s’est choisi) semble très troublé.

Le premier discours

Au bout de quelques minutes, il prend la parole et ses mots sont émouvants:

« Frères et soeurs, bonsoir, mes frères les Cardinaux devaient nommer le nouvel évêque de Rome, il semble qu’ils soient allés le chercher au bout du monde !

Merci pour votre accueil.

Avant tout, je veux faire une prière pour notre évêque émérite  Benoit XVI, (François Ier récite le « Notre Père » et le « Je vous salue Marie »)

Nous commençons ce chemin de l’Eglise de Rome qui doit être un chemin d’amour et de confiance, nous devons prier non seulement les uns pour les autres, mais pour tout le monde pour que règne la fraternité, je souhaite que ce chemin aboutisse à davantage d’évangélisation au sein de cette splendide ville.

Avant de vous donnez la bénédiction, je voudrais vous demander un service, je vous demande de prier Dieu pour qu’il accorde la bénédiction à votre évêque »

C’est la première fois dans l’histoire de l’Eglise qu’un Pape demande aux fidèles d’appeler la bénédiction du Très-Haut sur lui, c’est remarquable et laisse deviner l’humilité de cet homme qui va pourtant veiller sur un milliard de catholiques de par le monde.

Puis le Saint-Père donne sa bénédiction URBI ET ORBI qui est assortie de l indulgence plénière, ce qui revêt une très grande importance pour les fidèles. En effet, l’indulgence plénière absout toutes les peines des péchés de tous les catholiques du monde où qu’ils soient, y compris ceux qui sont à côté de leur radio, devant leur télévision ou autres.

Mais qui est-il ?

Agé de 76 ans, François  est le fils d’un émigré italien, employé des chemins de fer.

Novice de la compagnie de Jésus, il est ordonné prêtre en 1969 et Jean-Paul II le nomme Cardinal au début de l’année 2001

Jésuite progressiste, féru de chimie, philosophie et de théologie, il réussit brillamment ses études dans ces différents domaines.

Ce nouveau pasteur de l’Eglise n’a pas peur de s’engager, il s’est opposé à la Présidente d’Argentine, Madame de Kirchner, contre le mariage homosexuel auquel cette dernière était favorable.

Il se lève à 4 h 30 chaque matin et prend l’autobus comme tout un chacun. Il vit dans une demeure simple.

Il s’investit et aide les pauvres dans les bidonvilles, ce combat contre l’indigence est son cheval de bataille et lui tient particulièrement à coeur.

 

Il se peut que l’Eglise prenne un nouveau tournant avec l’élection de ce rassembleur qui peut décider de mettre en avant « la misère dans le monde pendant son pontificat ». C’est sans aucun doute le cas puisqu’il considère que « la pauvreté est une violation des droits de l’homme ».

Reste à savoir si sa foi et sa bonne volonté vont lui permettre de remanier l’Eglise en profondeur…c’est à souhaiter.

[contact-form-7 id= »1026″ title= »Formulaire de contact »]