Le bonheur est en Provence au Jas de Gordes

Le calme et le chic…

Michèle LALLEE-LENDERS
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Nous voyageons beaucoup, toujours pour le plaisir et parfois mandatés par un hôtel qui, souhaitant se faire connaître, nous invite à venir voir sur place. (Merci à eux, ils se reconnaîtront ! )

Nos dernières vacances se sont passées dans le sublime Vaucluse dont le charme et la beauté ne sont plus à démontrer, du moins, nous le pensons.

La Provence, comment la définir ?, un air de grillons, une caresse de chaud soleil, des paysages à couper le souffle, une histoire riche et souvent peu connue, une cuisine savoureuse et même diététique, une architecture incroyable et la bonne humeur des habitants du coin, bref, il est difficile de passer à côté de tout cela sans être subjugué, que dis-je transcendé !.

Mais, ce n’est pas tout…, nous avons séjourné dans un ravissant hôtel « Le Jas de Gordes » situé à quelques pas du village éponyme, (ce dernier, probablement connu dans le monde entier si nous en jugeons par les étrangers croisés lors de nos visites).

Michèle LALLEE-LENDERS
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Gros plan sur l’hôtel

Hébergement: 18 chambres sont proposées, ce qui permet un certain calme puisque vous ne côtoierez pas la foule quelles que soient vos dates de séjour.

Une attention particulière a été portée à la décoration en général et à celle des chambrez en particulier. Tout est sobre, de très bon goût et le regard est charmé.

Vous trouverez une télévision à grand écran plat, la climatisation (très utile vu la chaleur), un coffre-fort & un minibar de boissons non alcoolisées

Michèle LALLEE-LENDERS
Tpus droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

La salle de bains est résolument moderne, mais dans des tons plutôt sombres du plus ravissant effet. (douche à l’italienne)

Une très belle piscine vous conviera à vous rafraîchir ce qui, ici, n’est pas un luxe. Un bar est attenant avec un téléphone pour passer la commande.

Nous avions une terrasse aménagée donnant sur un panorama des plus beaux puisque nous regardions chaque matin et chaque soir les monts du Lubéron.

Le petit déjeuner servi entre 7h 30 et 10h:

Le mot qui nous vient à l’esprit est… pantagruélique, il y a tout ce que l’on peut souhaiter pour se sustenter au réveil, quelques exemples:

Les oeufs au bacon, différents pains, croissants, beurre, confiture et miel, noisettes et fruits secs, Charcuterie, saumon frais, fromages, yaourts etc, etc. la liste est longue et comment dire… délicieuse.

Aucun repas n’est prévu, cependant vous pouvez profiter de quelques encas lors d’une petite faim, assiettes de fromages ou de salaisons, tartine ou sandwich.

De nombreaux restaurants dans Gordes sont à votre disposition.  Cependant, il vous faudra vous armer de patience, car le service est parfois très lent.

 Les tarifs

Il s’agit ici de prendre en compte deux critères importants:

  • Nous sommes à Gordes qui, comme ses consoeurs Mykonos ou Saint Tropez, sont des lieux de prestige.
  • L’hôtel est un trois étoiles soumis à différentes normes qui doivent être respectées et elles le sont !.

Nous avons trouvé les prix tout à fait corrects pour les services proposés, ils s’échelonnent entre 175 et 305 euros en fonction de l’endroit où se trouve la chambre, pour une terrasse et en hauteur, comptez entre 225 et 255 euros.

Ces prix s’entendent petit déjeuner inclus.

Les plus

L’emplacement en tout premier lieu pour le paysage grandiose.

Le mélange de modernisme et d’élégance de l’hôtel.(meubles, tableaux & objets de décoration).

Le professionnalisme et l’amabilité du personnel ainsi que sa discrétion.

Les petits déjeuners abondants !.

Le magnifique jardin.

La piscine très bien aménagée avec de petits coins pour s’isoler si on le souhaite.

Pour les « moins »

Nous n’avons rien trouvé même si nous aurions aimé avoir un pèse-personne dans la salle de bains (Il est vrai qu’il s’agit d’un détail).

Quelques lieux à visiter…

Le village d’abord, perché au haut d’une montagne. L’architecture est belle et impressionnante;

Le château avec des pièces incroyables comme la cheminée renaissance.

Les ruelles caractéristiques et un panorama extraordinaire, un régal pour les photographes

L’abbaye de Sénanque, vaste bâtisse du XIIe, un guide vous la racontera dans le menu détail.

Le village de Lacoste avec son château ayant appartenu au bouillonnant Marquis de Sade et dont le propriétaire est aujourd’hui le talentueux Pierre Cardin.

Nous vous recommendons de vous promener dans les petits villages que vous rencontrerez, chacun d’eux a quelque chose de spécial à offrir et parfois, vous ferez de très belles trouvailles, ce fût notre cas en découvrant Saint Pantaléon avec son église du XIIe et sa nécropole rupestre.

En bref

Nous avons passé un séjour des plus agréables dans une ambiance à la fois décontractée et raffinée. Nos visites ont été fructueuses, car nous avons appris à connaître mieux cet endroit si beau, aux multiples facettes.

Remerciements

Merci à Loïc à la réception et ( parfois au bar ! ) pour sa patience et son amabilité, toujours prêt à vous donner des informations et faire vos réservations au restaurant.

Quant  au personnel si attentif et si aimable, nous ne connaissons pas les noms de chacun, mais nous les remercions chaleureusement.

Enfin merci à Monsieur Jack Mazet, le propriétaire pour avoir créé ce lieu d’exception dans lequel il fait si bon se laisser vivre.

Continuer la lecture

The new trend, « forest bath » or Shinrin-yoku …

Michèle LALLEE-LENDERS
Michèle LALLEE-LENDERS Tous droits réservés

Cheap as a practice !

You think this is a joke, but it isn’t, we will tell you why a walk in the fresh air can have incredible benefits to your health.

The « sylvotherapy », takes its name from the Latin word SILVA which means forest. This is a Japanese technique, born in the 80s, it says that walking in nature is the best way to recover significant benefits for our body but also for our mind.

Stress & its derivatives decrease

You probably don’t know it, but the stress hormone is called cortisol. Very serious studies have been conducted, they demonstrate that cortisol decreases when you are in contact with nature, amidst the trees and plants.

Least microbes in ambient air

Normal, you will say, the air is richer amid groves than in Paris or New York and you are right !.

A buildup of essential oils

Curiously, because we do not think about it, but plants release beneficial scents for our whole defensive systemelease

Gestures

The approach of environment is essential. We have to know how to get the best of what the atmosphere can provide to us.

To « communicate » with the tree and its best vibrations, you must, first, touch it with your fingers to feel all its rough edges, then surround it with both arms puting your body against the trunk for one, two minutes or more, during this break, breathe the aroma of wood in its natural element.

Disease protection

Serious diseases « could » be avoided if we were used to breathe the air, the smells, to hear the sounds, the wind, the birds singing. It seems that this is especially true for breathing, cardiovascular and even mental problems.

Professor Ming Kuo’s revelations

Ms. Kuo Ming of the « American Institute Natural Resources and Environmental Sciences » has identified different points in an interesting list of gifts nature gives us, here are a few of them:

Blood pressure is weakening by promoting healthy immune function.
Depression subsides.
The decrease nervousness is real.
The reduction of risk factors in certain diseases is recognized.
The relaxation of body and mind is established.

Association with meditation

Practicing together sylvotherapy and meditation will give you zen and wellness for a good health. Indeed, meditation is a stop inside yourself in order to accept your thoughts without a judgment, do this while walking into the forest can only bring an attractive feeling for your soul and body.

We believe it !

You think you need to subscribe to this kind of practice to make it work ?, … well, no. This technique works well only if you have no a priori, which is the case with young children who are quieter after a walk in the woods.

Through this dynamic, four of our senses are stimulated: « hearing, sight, touch and smell ». (Although nothing prevents you to associate « the taste » if you know anything about plants).

Conclusion

It is remarkable to realize how these « health walks » can be beneficial, don’t forget it !.

Continuer la lecture

La nouvelle tendance, le bain de forêt…

La nouvelle tendance, le bain de forêt...
La nouvelle tendance, le bain de forêt… Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Le shinrin-yoku…

Se ressourcer à moindre frais !

Vous croyez que c’est une blague, mais que nenni, nous allons vous dire pourquoi une promenade au grand air peut avoir des bénéfices incroyables sur votre santé.

La « sylvothérapie », tire son nom du mot latin SILVA, la forêt. Il s’agit d’une technique japonaise très réfléchie, née dans les années 80, qui permet en se baladant dans la nature de récupérer des avantages non négligeables pour notre corps, mais aussi pour notre esprit.

Le stress & ses dérivés diminuent

Vous ne le savez sans doute pas , mais l’hormone du stress s’appelle le cortisol. Des études très sérieuses ont été menées, elles démontrent que son taux diminue lorsque vous êtes en contact avec la nature, au milieu des arbres et des plantes.

Moins de microbes dans l’air ambiant

Normal, me direz-vous l’air est beaucoup plus riche au milieu des bosquets qu’à Paris ou à New-York !.

Une accumulation d’huiles essentielles

Curieusement, car on n’y pense pas, mais les plantes exhalent des senteurs bénéfiques pour tout notre système défensif

Gestuelle

La manière d’aborder son environnement feuillu est essentielle. Vous devez savoir comment procéder afin de sortir le meilleur de ce que cette atmosphère peut vous apporter.

Pour « communiquer » avec l’arbre qui va vous envoyer ses meilleures vibrations, il faut d’abord le toucher avec vos doigts pour ressentir toutes ses aspérités, puis l’entourer de vos deux bras en plaquant votre corps contre son tronc pendant une, deux minutes ou plus, profitez pendant cette pose pour respirer la bonne odeur du bois dans son élément naturel. »

Protection des maladies

Certaines maladies graves « pourraient » nous être évitées si nous prenions l’habitude de partir respirer l’air, les odeurs, d’écouter les bruits, le souffle du vent, les oiseaux qui chantent, il semble que ce soit particulièrement vrai pour les problèmes respiratoires, cardiovasculaires et même mentaux.

Les révélations du Professeur Ming Kuo

Madame Ming Kuo de l’institut américain Natural Resources and Environmental Sciences a identifié différents points qui composent une liste particulièrement intéressante des cadeaux que nous fait la nature, en voici quelques-uns:

  • La pression sanguine s’affaiblit en favorisant le bon fonctionnement immunitaire.
  • La dépression s’atténue.
  • La diminution de la nervosité est réelle.
  • La réduction de facteurs de risque dans certaines maladies est constatée.
  • Le relâchement du corps et de l’esprit est établi.

Association à la méditation

En pratiquant ensemble la sylvothérapie et la méditation, on voit apparaître un regain de zénitude et de bien-être propices à une bonne santé. En effet, la méditation est un arrêt sur soi-même pour plonger dans son inconscient et accepter ses pensées sans porter aucun jugement, l’exécuter avec un parcours forestier ne peut qu’apporter une sensation attrayante pour notre âme et notre corps.

Nous, on y croit !

Vous pensez qu’il faut souscrire à ce genre de pratique pour que cela fonctionne…?, eh bien, non. Cette technique marche très bien avec les bambins qui, au départ, n’ont aucun à priori, et l’on a remarqué qu’après un passage dans les bois, les jeunes enfants sont beaucoup plus calmes.

Par cette dynamique, quatre de nos sens sont sollicités, la vue, l’odorat, l’ouïe et le toucher. ( bien que rien ne vous empêche d’y associer le goût si vous vous y connaissez en plantes ), il est donc remarquable de constater combien ces promenades de santé peuvent être bénéfiques pour nous.

Continuer la lecture

La méditation en question…

La méditation en question...
La méditation en question… Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Le point d’ancrage de l’épanouissement personnel

Les tendances sont les nouveaux modes de vie par lesquels un grand pourcentage d’individus passe à tort ou à raison. Pourtant, certaines de ces idées très à la mode, sont génératrices de bien-être et méritent d’être approfondies.

Apprendre à maîtriser sa respiration et ses pensées

Méditer, c’est avant tout contrôler sa respiration et comprendre comment elle fonctionne dans les moindres détails. Se pencher mentalement à l’intérieur de soi et tenter d’y découvrir comment le corps accolé à l’esprit se mettent en symbiose. Ensuite, c’est apprendre à changer son mental pour accueillir les pensées qui nous submergent sans les juger, mais en les laissant flotter dans l’air et caresser notre moi comme le vent lorsqu’il fait bruisser les feuilles des arbres.

Unir les métaphores avec ses pratiques personnelles

La symbolique est très présente dans la méditation, chaque proposition de réflexion a un rapport direct avec une action de notre vie, à nous de la trouver pour en tirer le maximum. Une fois ce pas franchi, la « zénitude » apparaît, car nous commençons à comprendre le pourquoi du comment. C’est un long apprentissage qui se fait dans le temps avec le raisonnement comme fil conducteur.

La posture, un élément essentiel

La position du lotus vient immédiatement à l’esprit si l’on parle de posture, mais elle n’est pourtant pas la seule. En effet, avant de choisir votre position pour pratiquer, il faut prendre en compte, c’est primordial, votre confort. Il y a donc plusieurs méthodes:

a) le Lotus, la plus connue, assis sur un coussin en tailleur, les mains posées sur les genoux, paumes vers le haut, le pouce et l’index formant un cercle et le dos bien droit, mais sans raideur.

b) la chaise ou le tabouret, les mains sur les genoux avec les paumes vers le bas, (ou autre alternative, le dos des mains sur les genoux avec le pouce et l’index l’un contre l’autre formant une sorte de cercle ), les pieds solidement ancrés au sol, le dos droit, mais souple.

Nous ne parlerons pas de la position couchée ( sauf cas particulier ), car elle peut entraîner un endormissement non compatible avec la concentration.

Pour choisir, un conseil, écoutez votre corps avant toute chose, s’il n’émet aucune « sonnerie » – incommodité quelconque -, vous avez trouvé le bon équilibre pour commencer à méditer.

Les débuts de cette concentration

Apparue, il y a 5000 ans en Inde, la méditation signale des traces de son existence dans ce qu’il est convenu d’appeler les tantras, ces méthodes écrites d’enseignement du boudhisme et de l’hindouïsme pour les débutants.

Cependant, on ne peut passer sous silence la venue de Boudha ( en 500 avant J-C ) qui a donné un sérieux envol à la discipline.

Un survol rapide du déroulement d’une séance

Assis selon la position choisie, vous fermez les yeux et suivez la voix qui vous guide tout au long de la leçon, ( car c’en est une ), vous allez apprendre un mode de fonctionnement qui ne vous est pas familier et pourtant qui est si proche de vous.

Commencez par examiner votre respiration du bout de votre nez au tréfonds de votre ventre dans un sens et dans l’autre.

Puis, entrez mentalement dans votre corps en effectuant une sorte de nettoyage interne en partant du bas vers le haut, arrêtez-vous sur vos orteils, vos pieds, vos chevilles en remontant jusqu’au haut du crâne.

Si vous perdez le fil parce que vos pensées vous ont détourné de votre promenade interne, lorsque vous en prenez conscience, revenez vers votre respiration.
<3>Notre conclusion</3>
Avant d’atteindre le nirvana, sachez que la méditation demande de la patience et de l’investissement personnel, mais une fois ces deux paramètres maitrisés… vous obtiendrez le meilleur qui soit, à savoir, le bien-être dans votre tête et dans votre corps. Pensez-y.

Merci de m’avoir lue et à bientôt.

 

 

Continuer la lecture

Des conseils pour les vins en cuisine

Des conseils pour les vins en cuisine
Des conseils pour les vins en cuisine Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Des conseils pour les vins en cuisine

La cuisine est un art et l’art ne souffre pas d’amateurisme pourtant avec de simples connaissances judicieusement choisies, vous pourriez vous en sortir plutôt bien et passer pour une « presque pro » auprès de votre famille ou de vos amis. Avouez que c’est tentant !.

Que vous soyez un fin cordon bleu ou un débutant, il y a des choses qu’il faut connaître lorsque l’on décide de se mettre aux fourneaux. Certes la préparation des recettes est importante, mais avez-vous pensé aux vins ? Il s’agit d’un point à ne pas négliger sous peine de ratage complet de votre repas, ce serait dommage, non ?. Mais pour vous aider, nous allons procéder à la liste des choses incontournables à connaître en la matière.

Le choix d’un vin est fonction de votre plat, commençons donc…

Avec une salade composée ou non:

Nous vous conseillons un vin blanc légèrement moelleux, très gras en bouche comme un coteaux du Layon ( 5 à 10 euros la bouteille ) ou si vous préférez l’Alsace, un Sylvaner ou encore un Condrieu ( à partir de 20 euros la bouteille ) et pour terminer sur le sujet, pourquoi pas un Châteauneuf du Pape blanc, ou un Saint Peray ( tous ces vins proviennent de la vallée du Rhône, les arômes se portent plutôt sur le fruits jaunes, abricot, poire, pêche, tout en étant des vins secs ).

Avec un plat de poisson:

Notre choix se porte sur un Coteaux du Layon avec ses arômes fruités et gras qui peuvent contrebalancer l’acidité d’une sauce au citron souvent présente. Vous pouvez également partir sur un Chablis 1er cru, ( région bourgogne blanc ), ce vin plutôt acidulé avec des notes légèrement acides englobera en bouche le poisson et sa sauce.

Avec un plat de viande:

Nous pensons qu’un Bordeaux fera très bien l’affaire, choisissez un Lalande de Pomerol assez âgé, ( au moins 8 à 10 ans d’âge ) en effet, les tanins seront bien moins présents et vous éviterez une sensation un peu astringente, désagréable en bouche.
Mais vous pouvez aussi vous tourner vers des vins du sud ouest, type Irouléguy rouge si vous en trouvez, sinon un Cahors ou un Saint Chinian iront parfaitement, d’autant plus si vous faites en accompagnement des pommes de terre sautées façon Sarladaise ( c’est à dire cuisinées à la grasse d’oie.)

Les vins cités ici sont de très bonne facture, peut-être un peu chers, mais le résultat est assuré, ils se marieront parfaitement avec les plats proposés. Notre avis est qu’il vaut mieux boire moins, mais que du très bon, voire du meilleur.

Nous vous rappelons que l’abus d’alcool est mauvais pour la santé et doit être consommé avec modération.

Ceci n’est qu’un début, la chronique ne demande qu’à se remplir. Si vous cherchez des idées dans ce domaine, laissez-nous un message, nous serons ravis de vous aider.

Au fait… bon appétit !

 

 

Continuer la lecture

Ce qui énerve quand on prend l’avion

 

Ce qui énerve quand on prend l'avion
Ce qui énerve quand on prend l’avion Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

 

 

Ce qui énerve quand on prend l’avion

On n’est jamais content !

Faire un voyage en avion pourrait sembler un moment agréable dans la vie, mais que nenni… beaucoup de passagers sont très vite agacés par différentes choses vraies ou pas que nous allons vous expliquer dans le menu détail.

Ce n’est pas comme à la maison

Le franchouillard moyen est très vite perdu lorsqu’il n’est plus chez lui, perte de repères, perte d’habitudes, perte d’autorité, ( je ne dirige plus ! ) bref, il est donc prêt à tout critiquer et il ne s’en prive pas, parfois et souvent à tort.

Ah, les hôtesses…

Les hôtesses sont haïes par les femmes en général, car, normalement, elle sont resplendissantes jeunes ou moins jeunes, ( il y a quelques exceptions ! ) leur maquillage est impeccable, leurs ongles sont faits, elles sont minces, leur sourire est, semble-t-il, vissé sur leur visage lisse et elles regardent le mari des passagères avec un air langoureux. ( ce dernier point est faux, mais c’est ce pensent les épouses ).  Jalousie quand tu nous tiens. Bref, ce sont des rivales potentielles.

Les hommes quant à eux ne sont pas du même avis. Ils accrochent un sourire béat et admiratif chaque fois qu’un membre féminin du personnel passe dans l’allée ou s’adresse à eux, alors évidemment, cela finit par faire désordre et ça énerve… eh oui.

Au fait, on ne vous a jamais dit, Mesdames, que plus vous essayez de visser votre mari, plus il y a des chances pour qu’il aille voir ailleurs ? pensez-y (avant qu’il ne soit un peu tard).

La nourriture

Les plateaux repas, parlons-en !, c’est vraiment mauvais, Bon, nous pensons que vous exagérez un peu, car un avion n’est pas un restaurant, de plus, si vous voyagez en première classe ou en affaires, vous vous rendrez vite compte que les menus sont particulièrements soignés, normal, les passagers ont payé en conséquence. Que pouvez-vous attendre d’un vol Paris-New-York et retour payé 500 euros ?, le contrat avec la compagnie est de vous emmener du point A au point B et en toute sécurité, rien d’autre sauf si vous mettez la main au portefeuille, dans ce cas, vous pourrez prétendre à un repas digne d’un restaurant étoilé.

Trop long

Les vols sont trop longs, d’accord mais au lieu d’aller à l’Ile Maurice, 11 heures de vol en direct, changez de destination, allez à Londres, 50 minutes ou à Deauville en voiture ! Si l’on fait le choix d’un lieu paradisiaque, il faut souvent s’attendre à prendre son mal en patience, mais pensez au bonheur une fois arrivé sur place !. On n’a rien sans rien.

Retard

Les avions sont toujours en retard au départ ou à l’arrivée d’après vous. Faux et archi-faux. Si l’on prend en compte le nombre de vols par jour qui se déplace dans le monde, les retards sont insignifiants. Et puis souvent, il s’agit d’un problème technique, alors il faut savoir, on attend patiemment ou on explose en vol ?

La peur

Beaucoup de passagers ont peur en avion, car c’est l’inconnu et la nouveauté pour certains, le stress est présent lorsqu’on ne maîtrise pas réellement un événement. Il s’agit d’un monde inhabituel, fait de bruits et d’une foule importante qui voyage dans un espace clos et plutôt restreint. Nous serions tentés de vous dire: la peur n’empêche pas le danger, mais nous sommes conscients que cela ne servira à rien !. Keep cool !

Etre assis

Un psy vous dirait qu’il y a beaucoup de choses à remarquer sur ce simple fait. Etre sur un siège, c’est réduire, non pas son champ de vision, mais sa taille. Il se développe semble-t-il, à ce moment-là, une idée inconsciente de soumission à l’équipage qui, lui, virevolte dans la cabine. Un début d’agressivité ou plus peut s’ensuivre pour des personnes à l’équilibre fragile.

Les turbulences

Assez classique sur tous types d’avions, la météo n’est pas toujours clémente et le commandant de bord n’est pas le Bon Dieu. Ceci précisé, ce n’est pas la période la plus dangereuse dans un aéronef, contrairement à une idée répandue, les décollage et atterrissage sont les deux moments les plus périlleux d’un vol. Qu’on se le dise.

Les toilettes

Pas toujours glam. Nous n’allons pas vous contredire, mais lorsqu’il y a 500 passagers dans un B747, il ne faut pas espérer trouver des « tinettes » impeccables, le personnel navigant commercial fait ce qu’il peut et les hôtesses ne sont pas des dames pipi.

Les enfants

Les cris, les pleurs, l’énervement, la voix haute, les parents qui ne sont pas à la hauteur, ce sont quelques-uns des probèmes liés aux jeunes enfants. On n’y peut rien, il faudrait sans aucun doute éduquer d’abord les parents qui démisionnent avant de s’en prendre aux enfants, mais ceci est une autre histoire.

Ce texte a été écrit par quelqu’un de notre staff qui a été hôtesse de l’air et même chef de cabine pendant quelques années, il s’agit donc d’un vécu réel ! Nous nous permettons un petit conseil, sachez être patient et profitez de votre vol, vous vous sentirez bien mieux…

Continuer la lecture

L’utilité de la graine de chia

L’utilité de la graine de chia

Acheter la graine de chia, elle est indispensable à la santé

Elle est peut-être nouvelle pour vous, mais elle mérite que l’on s’y arrète, car on peut l’utiliser pour aider à l’amaigrissement bien qu’il ne faille pas s’attendre à une chute vertigineuse de poids , mais c’est surtout, d’après moi, ce que l’on appelle habituellement, un incontournable de la stabilisation du poids.

Un peu d’histoire…

3500 ans avant JC, à Téotihuacan, au Mexique, la graîne de chia aussi appelée « salvia hispanica » était consommée par les locaux. Il semble que le mot « chia » vient d’une dérivation du language nahuatl, chiyan qui veut dire sauge.

De nos jours, le premier producteur mondial de cette pettite graine ( qui a tout d’une grande ) est l’Australie

Omega 3 plus fibres

L’utilité de la graine de chia est indéniable, sa haute teneur en oméga 3 et en fibres permet d’aider le corps à se régénérer (et ainsi à vieillir moins vite), d’améliorer la mémoire qui, comme vous le savez, flanche parfois !. Légèrement purgatif, elle aide le transit intestinal, donne de l’énergie & du goût aux aliments.

Deux sortes de chia existent, le noir (le plus utilisé) et le blanc, les propriétés sont identiques.

Généralement, il est recommandé de prendre 2 cuillères à soupe (30 ml soit environ 135 calories) de chia par jour pour combler nos besoins en Oméga 3, mais si vous en prenez un peu plus (ou moins), cela ne posera aucun problème. (attention toutefois si vous avez des ennuis de reins, parlez-en à votre médecin avant d’en prendre).

Cette petite graine peut se mettre à peu près partout, dans les salades (légumes & fruits), les yaourts, les smoothies, sur les viandes ou les poissons & dans les desserts, même dans les cocktails, mais pour ces derniers, avec parcimonie, seulement une petite pincée.

La graine de chia fait partie de notre quotidien avec d’autres, mais ceci fera l’objet de plusieurs articles à venir.

On garde le contact ?

N.B. Vous souhaitez nous envoyer un message ? cliquez sur le titre de l’article et vous trouverez un encart tout en bas pour laisser un commentaire. Merci

Continuer la lecture

Bien dans sa tête

Bien dans sa tête
Bien dans sa tête Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

 Bien dans sa tête

Décider d’être bien dans sa tête

Un verbe, oh combien, IMPORTANT, il doit faire partie dorénavant de votre vocabulaire de « winner », sans lui, pas de résultat.

Décider: 1) ce que l’on veut: en l’occurrence, stabiliser son poids une bonne fois pour toute, depuis le temps qu’on en parle !.

Décider: 2) de ne jamais abandonner parce que c’est idiot de perdre ses rêves et qu’il faut aller de l’avant sans regarder derrière soi.

Décider: 3) d’avoir du courage, car il en faut dans la vie, certes, donc aussi dans ce domaine précis.

Décider: 4) de savoir se remettre en question, seuls les idiots ne changent pas d’avis et  demeurent « statiques ».

Décider: 5) d’éviter de passer devant les pâtisseries, fini les cupcakes… du moins pour l’instant.

Décider: 6) de ne plus prendre un verre de vin blanc (à la new-yorkaise) le soir en rentrant du bureau,

Décider: 7) de ne plus manger du chocolat même si vous pensez que cela empêche de déprimer (tu parles !)

bref, toutes ces petites choses que nous adorons sans penser à notre postérieur qui s’arrondit doucement (le traître), mais qui fait de la résistance lorsqu’il doit redevenir dans des proportions raisonnables.

Et enfin… décider de décider, méditez sur cette phrase, c’est probablement la plus importante de cet article !

Oui

Oui, garder l’aiguille de la balance sur le poids gagné de haute lutte est un challenge pas toujours facile, mais comme pour beaucoup d’autres choses, atteignable si l’on veut s’en donner la peine.

Toute cette belle théorie pour vous dire que le psychisme a un rôle important, vous serez comme vous l’avez décidé, ne perdez surtout pas cette idée de vue et arrêtez de gaspiller votre temps.

On reste en contact ?

N.B. Vous souhaitez nous envoyer un message ? il y a un encart au bas de l’article pour laisser un commentaire ou une petite enveloppe sur le côté de la page. Merci

Continuer la lecture

Faire du sport

Michèle LALLEE-LENDERS
Michèle LALLEE-LENDERS Tous droits réservés

Faire du sport

Si vous pensez qu’il faut être un grand sportif pour entretenir sa silhouette, maintenir son poids et obtenir des résultats, vous vous trompez.

Comment procéder pour faire du sport ?

L’idée est celle que j’applique et qui est finalement assez basique, pour cela quelques points impératifs sont à respecter, je vous les livre ici:

1. S’inscrire dans une salle de sport, car curieusement à partir du moment où vous aurez réglé votre cotisation, vous vous sentirez obligé de rentabiliser votre dépense si petite (ou grande) soit-elle. L’être humain est ainsi fait !

2. Le meilleur moyen de vous sentir à l’aise si vous n’êtes pas un fan de ce genre d’endroit, c’est, (dans un premier temps ou même définitivement) de vous dépenser sur la plate-forme des machines mises à votre disposition, à vous donc le tapis roulant, le vélo, le rameur, l’elliptique et autres.

Oui, mais par où commencer ?

Il est nécessaire de passer par un coach, d’abord pour ne pas faire n’importe quoi et surtout pour avoir un programme personnalisé en fonction de vos critères à savoir,: pourquoi vous êtes là, votre but, votre âge, votre temps disponible etc… Une fois par mois, vous le rencontrez pour qu’il sache comment les choses se passent pour vous et s’il doit aménager votre séance différemment. Vous pourrez aussi lui faire part de votre vécu et de votre ressenti. Vous pourrez également faire appel à lui plus souvent, sachez cependant que l’heure de coaching est tarifée 60 euros  que ce soit à Paris ou en province.

Pour la suite…

C’est ici qu’en fonction de votre motivation, les résultats seront ou ne seront pas ! Si vous venez une fois par mois ou même une fois par semaine, il y a peu de chance que vous obteniez ce que vous êtes venu chercher. En revanche, si vous vous prenez par la main et venez trois ou quatre fois par semaine, on peut penser que vous deviendrez svelte pour votre plus grand plaisir et que vous atteindrez votre objectif.

Ce qu’il faut bien comprendre:

Il faut être régulier dans ses efforts, car, il y en aura, on ne réussit pas sans eux, mais c’est à la portée de tout un chacun. L’important étant de vous dire que vous allez le faire, ce sera déjà la moitié du chemin qui sera parcouru.

Le positif appelle le positif, pensez-y !

La fréquentation d’une salle demande que vous vous munissiez d’une bouteille d’eau, car entre chaque exercice, vous devrez vous hydrater. Vous n’oublierez pas de prendre une serviette de toilette et des chaussures adaptées. On ne peut pas faire du sport si on souffre des pieds. Enfin votre séance durera entre 45 minutes et 1 heure.

Il me reste à vous souhaiter: » bon courage » même si la pratique du sport vous parait un peu contraignante et difficile, elle vous laisse cependant un sentiment de plénitude fort agréable et vous aide à être en accord avec votre corps. Que demander de plus ?

On garde le contact.

N.B. Vous souhaitez m’envoyer un message ? cliquez sur le titre de l’article et vous trouverez un encart tout en bas pour laisser un commentaire. Merci

Continuer la lecture

L’Eau…

L'eau...
L’eau… Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

L’Eau…

S’il n’y avait qu’un liquide à prendre en compte pour une stabilisation du poids, c’est bien l’eau.

Composition de l’H2O

Notre ami « Wikipedia » (!) nous dit ceci…

« L’eau est un composant chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.  Elle se trouve en général dans son état liquide et possède à température ambiante, des propriétés uniques : c’est notamment un solvant efficace pour beaucoup de corps solides trouvés sur Terre — l’eau est quelquefois désignée sous le nom de « solvant universel »

*ubiquitaire: omniprésent

L’eau est le liquide le plus répandu sur la terre, Les 3/4 de celle-ci en sont recouverts comme, on vient de le lire, son importance est capitale, car elle est nécessaire à toute vie, quelle qu’elle soit.

Notre corps est composé d’une grande quantité d’eau (entre 60 et 80 %) qu’il convient de garder toujours au même niveau. Le problème est que nous perdons cette eau tout au long de la journée et de la nuit, soit en remuant, par le biais de la transpiration, par exemple et même en respirant. Il est donc nécessaire de boire pour pallier à ces déficiences.

Boire 1,5 l par jour

1,5 l d’eau par jour est un minimum, eau du robinet ou en bouteille, peu importe. La grande qualité de ce liquide est le sentiment de satiété qu’il procure et qui permet de manger moins, l’estomac étant rempli plus vite.

Boire…oui, mais quand ?

10 à 15 gorgées 1/4 d’h avant le petit déjeuner

1 verre à 10h

10 à 15 gorgées 1/4 d’h avant le déjeuner

1 verre pendant le déjeuner

1 verre à 16 h

10 à 15 gorgées 1/4 d’h avant le dîner

1 verre pendant le dîner

1 verre au coucher

L’élimination des toxines du corps se feront beaucoup plus facilement surtout si vous y ajoutez soit du café ou du thé vert. Vous atteindrez alors probablement les 2 l par jour, ce qui est plus que parfait, mais pas impératif, 1,5 l étant le chiffre à garder en tête.

Quelle eau privilégier ?

Personnellement, je bois uniquement de l’eau en bouteille par goût, l’une, plate, connue pour ses qualités nutritionnelles et l’autre pour ses qualités gustatives. Je ne ferai pas ici l’apologie de l’une ou de l’autre, c’est à vous de trouver celle qui vous convient le mieux.

On reste en contact ?

N.B. Vous souhaitez m’envoyer un message ? cliquez sur le titre de l’article et vous trouverez un encart tout en bas pour laisser un commentaire. Merci

Continuer la lecture

Un délicieux breakfast…

Michèle LALLEE-LENDERS
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

 Le saviez-vous ?

Beaucoup d’entre-nous sont trop pressés le matin pour avaler autre chose qu’un petit café ou une tasse de thé à la va-vite, sur le pouce.

Grave erreur, sachez-le ! C’est le plus sûr moyen d’avoir une énorme fringale au milieu de la matinée et de craquer sur des aliments peu compatibles avec votre désir de sveltesse. Aussi, nous allons tenter de vous montrer que l’on peut se régaler au saut du lit sans aucun complexe. 

Le premier repas

Oui, le premier repas est celui qui doit être le plus important de votre journée, car il va participer à la perte de votre poids. C’est mathématique, certains aliments comme les fruits, les légumes, les yaourts à 0% et les graines de toutes sortes contiennent des fibres qui ont moins de calories, ils vous permettent donc de manger sans contrainte. La nourriture plus grasse comme les croissants, petits pains au chocolat, confiture et autres du même acabit ont une densité énergétique beaucoup plus élevée et un nombre important de calories. Dans le second cas, vous grossissez.

Il s’agit donc de faire le tri entre ce qui est sain et ce qui ne l’est pas !

L’assiette idéale de petit déjeuner

1. Quelques tranches d’un fruit et/ou d’un légume que vous aimez: banane, fraise, orange, raisin, pamplemousse, ananas, avocat etc… (à vous de choisir).

2. Yaourt 0%, fromage blanc o% ou fromages allégés.

3. Un ou deux oeuf(s) cuit(s) sans matière grasse. (à la coque, à la vapeur, ou à la poêle anti-adhésive).

4. Fruits secs (petite poignée), amandes, noisettes, cranberries ou baies de goji.

5. Café ou thé sans sucre (substitut).

Ceci est un exemple de ce qui pourrait être votre début de journée à table. Vous aurez des vitamines,  des oligo-éléments, de bonnes calories et vous ferez le plein d’énergie… que demander de plus !.

Merci de nous avoir lus.

On reste en contact ?, à bientôt.

Si cet article vous a convaincu(e), si vous souhaitez d’autres exemples de petit déjeuner et que vous manquez d’imagination, laissez-nous votre mail (voir plus bas comment faire) et nous vous en enverrons quelques-uns.

N.B. Vous souhaitez nous envoyer un message ? cliquez sur le titre de l’article et vous trouverez un encart tout en bas pour laisser un commentaire. Merci

Continuer la lecture

Notre salade fraîcheur des quatre saisons

Cliquer pour agrandir Cuisine Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Notre salade fraîcheur des quatre saisons

Notre salade peut être dégustée en entrée ou en plat principal, au printemps, en été, en automne ou en hiver.Elle se compose pour quatre personnes

  1. de deux tranches de saumon frais
  2. de deux tomates (cerise ou en grappes)
  3. de salade Roquette
  4. de deux avocats
  5. d’un poivron vert
  6. d’un assortiment de fruits secs (un abricot, des pignons, des noisettes, des noix ou autres)
  7. d’un pamplemousse
  8. d’une endive
  9. de cinq ou six grosses crevettes ou d’une poignée de petites
  10. de jus de citron vert
  11. de sel et de poivre
  12. d’une cuillère à soupe de son d’avoine et d’une cuillère à café de son de blé
  13. d’une petite cuillère à café de sucre en poudre (pour juguler l’amertume de l’endive)
  14. Deux petites tranches de pain au müsli
  15. de sauce maison

Cliquer pour agrandir Préparation Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Notre salade fraîcheur des quatre saisons

Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Préparation

Découper sur une assiette le saumon frais et les avocats en fines lamelles, saupoudrer d’aneth (frais ou en poudre) et verser largement le jus de citron vert (Il empêche l’avocat de brunir et cuit le saumon).Laisser reposer environ une bonne heure.Dans un saladier, déposer un lit de roquette, les fruits secs, les morceaux de pamplemousse, découper en petits morceaux l’endive crue saupoudrée de sucre, les crevettes, les tomates, le poivron, le contenu de l’assiette (saumon et avocat), émietter le pain, ajouter le son d’avoine et le son de blé en pluie, du sel et du poivre. Remuer.Sauce maisonTrois cuillères à soupe d’huile d’olive vierge, deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre, deux cuillères à café (bien remplies) de moutarde à l’ancienne, remuer vivement pour faire mousser.Verser sur la salade au dernier moment, avant de servir.Réduire les proportions pour une entréeLa salade peut se faire aussi avec de petites tranches de viande crue de boeuf (style carpaccio) au lieu du poisson, dans ce cas retirer les crevettes, mais ajouter un oeuf dur.

Ma salade fraîcheur des quatre saisons Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Notre salade fraîcheur des quatre saisons
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Vins recommandés

Selon le goût, servir avec un vin blanc sec de la Vallée de la Loire tel le Sancerre ou un vin d’Alsace comme le Gewürztraminer plus aromatique.Dans le cas d’une salade à base de viande, choisir un Bordeaux du Libournais comme le Lalande de Pomerol ou un Saint Emilion.Composition. D’un point de vue diététique, ce plat est bourré de vitamines.

Vitamines

  1. Vitamine A avec le poisson
  2. Vitamine B6 avec la tomate, les céréales et les fruits secs
  3. Vitamine B3, dans le saumon et l’avocat et le pain
  4.  Vitamine B2 dans le poisson, les graines, l’avocat et les fruits secs
  5.  Vitamine B1 dans les noix et les noisettes
  6. Vitamine B9 ou M dans l’avocat, la salade, le pamplemousse, les fruits secs et les céréales

Bon appétit et… enjoy !

Continuer la lecture

Ma salade santé

Ma salade santé..
Ma salade santé… Cliquer pour agrandir Cuisine
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS
 Ma salade santé
Un peu d’originalité pour cette nouvelle recette

Elle se compose pour quatre personnes des ingrédients suivants: 

  1. 2 grandes tranches de foie de veau
  2. 100 gr de pâtes (mélange de fusilli et de farfalle)
  3. 4 blancs de poireaux
  4. 2 gros poivrons verts
  5. une poignée de tomates cerises
  6. 2 tranches de mozzarella
  7. 8 olives à l’ail
  8. 1 cuillère à soupe de son d’avoine
  9. 1 cuillère à café de son de blé
  10. 1 poignée de noisettes
  11. Sauce
  12. 1/2 melon

 Préparation

Ma salade santé...
Ma salade santé… Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Couper en petits morceaux (avec des ciseaux) les poireaux, les poivrons, les tomates cerise et la mozzarella, y incorporer les pâtes cuites 11 minutes (chaudes ou froides), rajouter les olives, les noisettes, le son d’avoine et le son de blé; Faire cuire très doucement le foie de veau à la poële, à la fin de la cuisson, augmenter la température et le faire griller une minute sur chaque face puis le couper en lamelles.

Sauce maison

Mélanger le « jus » du demi melon à une cuillère à soupe vinaîgre de cidre, ajouter 2 cuillères à soupe d’huile d’olive (ou autre), une noisette de moutarde à l’ancienne et une pluie de persil frais ou sec.

Ne pas oublier le sel et le poivre.

Le jus de melon peut-être remplacé par celui d’une orange.

Mettre tous les ingrédients cités dans un récipient et rajouter en dernier la sauce.

Servir frais (10 minutes au frigo ) si les pâtes sont froides.

Ma salade santé...
Ma salade santé… Cliquez pour agrandir
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Vins recommandés

Plusieurs choix, un Bourgogne (Aloxe Corton), un Beaujolais (Chiroubles) ou pourquoi pas un vin blanc de Bourgogne (Chassagne Montrachet).

Composition d’un point de vue diététique

Foie de veau contient des vitamines A, B 12, C, du fer, du zinc et un pourcentage élevé de protéines

Pâtes: protéines, fibres, magnésium, phosphore. Les calories sont moindres puisque les pâtes sont mélangées à des légumes

Légumes apportent vitamines B6 et B2 (tomates et fruits secs), B1 (noisettes), B9 (céréales), C, Oligo-éléments et riche en fibres (melon), chlore et calcium, omega6 et 3 (olives) .

Bon appétit et… enjoy

Continuer la lecture

Il fallait que cela soit dit !

Il fallait que cela soit dit !
Il fallait que cela soit dit ! Tous droits réservés

Il fallait que cela soit dit !

Un certain cachet

Autant en emporte la presse évolue… vous rencontrerez ici plusieurs photos virtuelles prises par nous. Pour quelle raison me direz-vous ?

En fait, nous voulions de la fraîcheur, de la beauté, du charme & de l’originalité sur ce site. Pourquoi en effet toujours mettre un cliché en rapport avec le texte alors qu’il suffit d’un tableau ou d’une image pour embellir la page. Un peu d’originalité…que diable !

C’est avec cette idée en tête que nous avons décidé d’innover. Avez-vous remarqué combien ces images apportent de la couleur et de la gaieté ?.

Pourquoi S.L. ? (comprenez Second Life)

Ceci nous a sauté aux yeux lorsque nous avons commencé à nous servir de ces jolies vues qui proviennent d’un métaverse bien  connu: Second Life. La communauté française très nombreuse avait son journal et nous y avons fait nos premiers pas de journaliste avec un certain bonheur et une curiosité sans cesse renouvelée, nous avons sillonné le jeu en ligne dans tous les sens pour trouver des sujets à traiter et il y avait de quoi faire !.

Nous avons donc pris beaucoup de clichés dont certains émailleront notre site/ blog et qui, nous l’espérons, vous plairont autant qu’à nous.

Utilisation de nos textes ou de nos photos

Si vous souhaitez vous servir de nos photos ou de nos textes qui sont notre propriété, veuillez avoir l’obligeance de nous consulter avant.

Nous attendons de vous des commentaires en bien ou en mal, car il n’y a que comme cela que l’on avance… merci.

Pour en voir plus, suivez ce lien: https://www.autantenemportelapresse.fr

On reste en contact…?.

N.B. Vous souhaitez nous envoyer un message ? Vous trouverez un encart tout en bas pour laisser un commentaire ou sur la petite enveloppe blanche à gauche du texte ou en dessous. Merci

Continuer la lecture

Nos récentes publications sur le net

Nos récentes publications sur le net
Nos récentes publications sur le net Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Nos récentes publications sur le net

Pour le site: http://www.fourchette-et-bikini.fr/

La protéine de lactoserum.

http://www.fourchette-et-bikini.fr/maigrir/la-proteine-de-lactoserum-pour-maigrir-37844.html

Les dix super aliments anti-cancer.

http://www.fourchette-et-bikini.fr/sante/10-super-aliments-anti-cancer-37921.html

Je n’arrive pas à m’endormir, que faire ?

http://www.fourchette-et-bikini.fr/bien-etre/je-narrive-pas-mendormir-que-faire-38070.html

10 conseils au ronfleur pour sauver son couple

http://www.fourchette-et-bikini.fr/sante/10-conseils-au-ronfleur-pour-sauver-son-couple-38292.html

Les hommes préfèrent-ils vraiment les minces ?

http://www.fourchette-et-bikini.fr/psycho/les-hommes-preferent-ils-vraiment-les-minces-38503.html

10 bonnes raisons d’aimer les fêtes de fin d’année

http://www.fourchette-et-bikini.fr/bien-etre/10-bonnes-raisons-daimer-les-fetes-de-fin-dannee-38599.html

10 phrases à ne pas dire quand on reçoit un cadeau

http://www.fourchette-et-bikini.fr/psycho/10-phrases-ne-pas-dire-quand-recoit-un-cadeau-38691.html

10 idées qui changent pour le réveillon du Nouvel-An

http://www.fourchette-et-bikini.fr/bien-etre/10-idees-qui-changent-pour-le-reveillon-du-nouvel-38906.html

10 bonnes raisons de croire ( encore ) au père Noël

http://www.fourchette-et-bikini.fr/actus/10-bonnes-raisons-de-croire-encore-au-pere-noel-39068.html

10 signes que l’on va passer une super année

http://www.fourchette-et-bikini.fr/actus/dix-signes-que-lon-va-passer-une-super-annee-39203.html

Top 10 des avantages d’une relation à distance

http://www.fourchette-et-bikini.fr/psycho/top-10-des-avvantages-dune-relation-distance-39272.html

10 choses qu’on aimerait demander à son boss

http://www.fourchette-et-bikini.fr/psycho/10-choses-quon-aimerait-demander-son-boss-39315.html

A quel âge faut-il se marier pour éviter de divorcer ?

http://www.fourchette-et-bikini.fr/psycho/quel-age-faut-il-se-marier-pour-eviter-de-divorcer-39404.html

Pour ou contre la péridurale

http://www.fourchette-et-bikini.fr/maman/pour-ou-contre-la-peridurale-39495.html

Continuer la lecture

Et si on parlait des smoothies ?

 

Et si on parlait des smoothies ?
Et si on parlait des smoothies ? Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

 

Et si on parlait des smoothies ?

Depuis cette année, les smoothies explosent littéralement, il n’y a qu’à aller sur les réseaux sociaux pour s’en rendre compte, chacun y va de sa petite idée sur la question et entend bien se faire connaître comme l’inventeur n° 1 du meilleur smoothie avec une recette qui « cartonne » !.

Mais d’abord, un peu de culture

De l’anglais « smooth »: lisse, moëlleux, onctueux, ces mots concernent la composition du produit qui se situe entre le jus de fruit et le milk-shake.

Depuis l’an 2000, les Etats-Unis usent et abusent des vertus de cette boisson hautement énergétique, la Californie, cependant, est la pionnière en la matière, vers 1970 d’après Wikipedia. Le marché européen a eu un début plus modeste pendant un certain temps. Aujourd’hui, la terre entière ne jure plus que par ce beuvrage.

La base

Pour faire un smoothie digne de ce nom, il faut des fruits, des légumes, du yaourt, quelques graines et un peu de thé et/ou de l’eau.

Tous les fruits peuvent être utilisés, en ce qui concerne les légumes: les épinards frais, les avocats et les concombres se marient parfaitement bien avec les fruits, mais on peut également en adjoindre d’autres.

Ensuite viennent, ce que nous serions tentés d’appeler, les fioritures, on rajoute, si l’on veut, moult choses comme du lait de coco, des amandes, des cranberries, des baies de goji, du son d’avoine, du son de blé…etc, la liste n’est pas exhaustive. Attention de ne pas en mettre trop, le goût pourrait ne plus être agréable voire carrément mauvais.

Une idée parmi des millions d’autres !

Les mesures qui suivent concernent deux personnes, mais si vous êtes fan, vous pouvez tout « boire », à vous de voir.

Couper une petite banane en rondelles, une orange en morceaux ainsi qu’un demi-pamplemousse et un demi-avocat. Ajouter un yaourt o%, quelques graines de chia, 2 cuillères à soupe d’eau minérale et deux sucrettes pour ceux qui ont besoin du goût sucré.

On passe le tout au mixer et on déguste si l’on est pressé ou si l’on a une très grosse faim, personnellement, nous mettons notre smoothie au frigo environ 15 minutes pour permettre à la graine de chia de faire gonfler le tout et nous le mangeons avec une petite cuillère comme une crème veloutée, c’est délicieux.

Les bienfaits

Le smoothie est un concentré de protéines, de vitamines et d’oligoéléments. Après l’avoir savouré, vous n’aurez plus faim, car il tapisse l’estomac.

Il peut se prendre comme petit déjeuner avec un café ou un thé, comme déjeuner ou comme diner. Pris trois fois par jour, il permet de réduire le poids. Certains même en font une cure de trois jours, mais il me semble judicieux d’en parler à votre médecin avant de ne rien entreprendre.

Bref, vous l’aurez compris, il est à incorporer dans notre façon de manger, car en plus de nous faire fondre, il nous rendra belle avec une peau de soie, des cheveux et des ongles de star, un véritable soin de beauté somme toute..

What else ? !

N.B. Vous souhaitez nous envoyer un message ? vous trouverez un encart tout en bas pour laisser un commentaire. Merci

 

 

Continuer la lecture

Pourquoi votre appareil photo peut vous aider à maigrir !

Pourquoi votre appareil photo peut vous aider à maigrir ! Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

 

 

Pourquoi votre appareil photo peut vous aider à maigrir !

Une astuce qui devrait vous aider dans votre quête de la minceur et à laquelle vous ne pensez probablement pas. Elle est pourtant toute simple et ne coûte rien. Nous n’allons pas vous faire languir plus longtemps.

L’arme fatale

Avez-vous déjà eu l’idée d’utiliser votre smartphone, Iphone ou appareil photo pour mincir ? Non ?, ce sont pourtant des armes redoutables qui atteignent leur but à chaque fois. Nous allons vous dire de quelle façon vous en servir pour devenir svelte. (Il nous semble voir un sourire dubitatif poindre sur votre visage). Non, ce n’est pas une blague, c’est même très sérieux.

Voici comment

Prenez votre appareil et cliquez en selfie ou demandez à votre entourage de vous photographier debout, assise, de face et de profil.

Ensuite, munissez-vous d’ un papier et d’un crayon et prenez le temps de vous regarder sans complaisance, c’est à dire en observant tout ce qui ne va pas, une petite/grosse bouée autour du ventre, des poignées d’amour, un double menton, de l’estomac ou des fesses (euh…comment dire ) proéminentes et j’en passe évidemment (je ne veux pas vous déprimer, mais je suis sûre que vous savez de quoi je parle !) Forcez vous à écrire exactement ce que vous voyez pour ne rien oublier.

Puis, vous faites la même chose sans vos vêtements.

Ahurissant, non ? Pourtant vous vous regardez souvent dans la glace, mais  vous n’aviez jamais remarqué où vous en étiez vraiment et là…c’est la claque, car vous ne pouvez pas ou plus tricher. On vous force à vous voir telle que vous êtes et non pas telle que vous croyez être. C’est dur, oui, mais rassurez-vous, nous avons la solution.

Le déclic

Cette situation vous est très désagréable, mais peut-être va-t-elle vous pousser à vous dépasser. Non, vous n’allez pas rester comme cela, oui,vous allez vous prendre en main, car vous l’avez décidé:  plus jamais cela. (entre nous soit dit, il était temps !)

Par ces quelques remarques, nous voulons vous faire remarquer combien cette situation a été positive,(quoique vous en pensiez) car elle vous a permis de prendre une décision que vous remettiez en permanence, on connait toutes et tous les « je commence mon régime demain, après-demain, après le week-end, à la fin de la semaine, après les vacances etc etc etc ».

Nous voulons pointer du doigt le fait que vous avez vu, vous n’avez pas aimé et vous allez y remédier. Pas mal comme résultat, non ?

Prendre son assiette en photo

Photographier son repas est une autre façon de se rendre compte de ses erreurs et de redresser la barre rapidement en diminuant les portions ingurgitées, par exemple. Ingénieux, qu’en dites-vous ?

Nous aimerions que vous nous donniez votre sentiment sur ce que vous venez de lire. Ce truc vous semble-t-il judicieux pour vous booster à l’avenir ?, nous, en tout cas, on le croit !.

 

Continuer la lecture

Faut-il manger bio ?

Faut-il manger bio ?
Faut-il manger bio ? Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDER

 

Faut-il manger bio ?

Vulgarisation…

Le bio est issu exclusivement de l’agriculture biologique. Lorsque l’on sait que seulement 7 % des français achètent et consomment ce type de produits, nous comprenons à quel point le public est frileux quant à ce nouveau mode de nourriture. Deux raisons à cela, le prix nettement supérieur à l’alimentation traditionnelle et la totale méconnaissance des avantages engendrés.

Parlons du prix

Il est certain que les prix pratiqués par les magasins qui proposent des produits biologiques sont plus chers, voire beaucoup plus chers, parfois jusqu’à 20 % à 30 % de plus. Pourquoi un tel écart de prix ?. Penchons-nous sur la culture, l’agriculteur bio fait travailler des salariés qui, forcément, coûtent cher et sa production est moindre que dans la consommation de la nourriture classique, il se rattrape donc sur le prix de vente. C’est compréhensible, il faut bien qu’il gagne sa vie !

Les bienfaits sur nous

On pensait jusqu’ici que manger équilibré suffisait pour être bien dans sa peau, force est de constater qu’il n’en est rien. En effet, nous ingurgitons des produits chimiques sans même nous en rendre compte., ce qui n’est pas le cas avec les produits bio naturels puisqu’ils ne contiennent aucun pesticide et ne sont pas ou peu transformés.

Les différences entre la nourriture biologique et la nourriture conventionnelle existent. Les nutriments sont plus importants dans le biologique et la saveur des aliments est nettement améliorée.

Dans le bio, peu de nitrate puisqu’il n’utilise pas de produits chimiques (ou vraiment très peu), pas de pesticides non plus, mais des antioxydants et des polyphénols qui ralentissent le vieillissement et pourraient protéger de certaines maladies.

Selon l’INRA ( Institut National de la recherche agronomique ), nous consommons en moyenne 1,5 kg d’additifs par an, d’autre part les pesticides ingérés pourraient avoir une réelle influence sur le développement de certains cancers.

Les bienfaits sur la nature, ce que l’on ignore

Choisir le bio, c’est protéger la nature et naturellement l’environnement, c’est ne pas ingurgiter de produits génétiquement modifiés.

Les champs  des agriculteurs bio résistent mieux aux parasites, insectes et autres, car ils introduisent des éléments naturels tels que la coccinelle ou le hérisson qui combattent l’une, les punaises des plantes et l’autre, les limaces. De même, la façon de planter certains légumes entre eux éloigne tout ce qui pourrait abimer la récolte. Un grand respect des animaux est à noter, l’élevage est fait avec les meilleurs produits, l’abattage privilégie le moins de stress possible pour les animaux. Stress qui comme on le sait génère des toxines de la viande dans le traditionnel.

Les labels

L’importance des labels ne doit pas être négligée, c’est la seule façon d’être à peu près certain des produits que nous mangeons. Trois d’entre-eux sont à privilégier: 1) A B (Agriculture Biologique ) créé par le Ministère de l’agriculture en 1985, 2) Nature et Progrès, label privé, 3) Agriculture Biologique qui est un label européen.

On ne peut en aucun cas retirer complètement certains résidus chimiques des produits, mais le fait de passer par le bio permet, et c’est reconnu maintenant, de se nourrir mieux tout en permettant à la nature de reprendre tous ses droits et en privilégiant une vie meilleure et plus saine pour nous et pour nos enfants.

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental

 

C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir / Click to enlarge the pics

 

 

Tous droits Michèle LALLEE-LENDERS
C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental Tous droits Michèle LALLEE-LENDERS

Je bulle…!  I am relaxing  

 

C'était "mon" Naxis...full sentimental / He was "my" Naxis...full sentimental
C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental Tous droits Michèle LALLEE-LENDERS

 

La sieste peut-être…  what about a little nap ?                                                       

 

 

C'était "mon" Naxis...full sentimental / He was "my" Naxis...full sentimental
C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental Tous droits Michèle LALLEE-LENDERS

Je monte la garde / What’s going on ?                                                                                                                                                    Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

 

C'était "mon" Naxis...full sentimental / He was "my" Naxis...full sentimental
C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Je vais bientôt dormir alors pas de bruit…No noise please, I am going to sleep

C'était "mon" Naxis...full sentimental / He was "my" Naxis...full sentimental
C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Je fais la sieste et j’aime ça ! / Iam taking a nap and I love it !

 

C'était "mon" Naxis...full sentimental / He was "my" Naxis...full sentimental
C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

Ah, l’air pur de la campagne pendant le week-end ! / Ah, the fresh air of the countryside for the week-end !

 

C'était "mon" Naxis...full sentimental / He was "my" Naxis...full sentimental Cliquer pour agrandir
C’était « mon » Naxis…full sentimental / He was « my » Naxis…full sentimental Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS

 

Je suis très concentré pour la photo !

I am very concentrated for the pic !

Il est « parti » six mois plus tard et je pense à lui presque chaque jour, il était si « chou »…

He left six months later and I think about him nearly everyday, he was so cute…

 

Continuer la lecture

Le bonheur est à Vichy… un hôtel, une cure

 

Le bonheur est à Vichy... un hôtel, une cure
Le bonheur est à Vichy… un hôtel, une cure Tous droits réservés Michèle LALLEE-Lenders

Le bonheur est à Vichy… un hôtel, une cure

Qui ne connaît pas Vichy se prive de l’idée chic et choc que l’on se fait d’une ville de cure.

En effet, le lieu est beau à plus d’un égard, une architecture riche, des espaces verts très soignés dans lesquels il fait bon s’arrêter, des boutiques de luxe pourtant curieusement abordables, un petit train charmant qui montre les plus jolis coins de l’endroit.

Mais qui sont les Vichyssois ? 

Un savoureux mélange de peuplades lointaines, les Arvernes, les Eduens (des peuples gaulois) et les Boïens (une tribu celte)

Un peu d’histoire

L’histoire du thermalisme date de plus de deux mille ans. Les thermes des Dômes sont de 1903, ils ont été classés monument historique. L’eau minérale gazeuse a une composition exceptionnelle lithium, calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse et potassium pour les principaux minéraux. L’eau coule sous terre et sort à une température proche de 40 voire même jusqu’à 75° C.  En ce qui concerne la source Célestin, elle émerge à 22°C.

Dans l’antiquité, au même moment, une autre activité est très développée, la poterie

XVIe s: Vichy tombe dans l’escarcelle de la couronne de France à la suite d’une réunification du Bourbonnais. Plus tard, la marquise de Sévigné, les filles de Louis XV et la mère de Napoléon viennent prendre les eaux, selon l’expression consacrée.

Depuis 1853, la Compagnie de Vichy, (compagnie privée) administre la ville dans son ensemble c’est à dire les sources Chomel, Lucas et Hôpital, les hôtels, les bains et tous leurs dérivés et ce, sous l’impulsion de l’empereur Napoléon III qui y séjourne 4 fois entre 1861 et 1866

Aujourd’hui

Jérome Phelipeau est l’actuel président-directeur-général de la Compagnie de Vichy  (ex compagnie Fermière) qui comprend trois hôtels : l’Ibis, le Mercure (ex Novotel) et les Célestins, Vichy Spa Hôtel (ex Sofitel) avec un personnel d’environ 300 à 350 personnes, tous services confondus, les thermes, les hôtels et la gestion du patrimoine

Mais parlons des Célestins, Vichy Spa Hôtel *****

Le bonheur est à Vichy... un hôtel, une cure Les Célestins Spa Hôtel Avec l'aimable autorisation de Madame Florence Rochelois, responsable de la communication internet Tous droits réservés à l'hôtel Cliquer pour agrandir
Le bonheur est à Vichy… un hôtel, une cure

 

Les Célestins Spa Hôtel
Avec l’aimable autorisation de Madame Florence Rochelois, responsable de la communication internet
Tous droits réservés à l’hôtel
Cliquer pour agrandir

Ce dernier a gardé son nom pour accéder à l’international, des contacts ont déjà été pris avec le Brésil, le Quatar et le Maroc.

Son directeur  Bernard Sitreux

Son parcours parle pour lui !. Après l’école hôtelière Jean Drouant à Paris, il travaille dix ans pour le Groupe Accor, puis pendant vingt ans pour les sociétés Sodexho, Peugeot et Bouygues. Il chapeaute ensuite le Mercure de Vichy avant d’être propulsé aux Célestins.

C’est un homme de terrain, qui met la main à la pâte comme cela peut être nécessaire lorsqu’il doit faire face à une pénurie de personnel. On le voit alors totalement au service du client, dans une spécificité qui, au départ, n’est pas vraiment la sienne ! Il endosse, par exemple,  » le costume du serveur » pour offrir les boissons sur la terrasse. Surprenant, mais très efficace pour le contact avec la clientèle et quel exemple pour le personnel !

L’hôtel

Entrée de l'hôtel Tous droits réservés Michele LALLEE-LENDERS Cliquer pour agrandir

Entrée de l’hôtel Tous droits réservés
Michele LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir

Dès l’entrée le ton est donné, une sobriété de bon aloi, beaucoup de très belles compositions d’orchidées et d’anthuriums blancs et des couleurs neutres pour le mobilier, pas de doute, on est dans le luxe, mais sans ostentation.

Dehors, côté parc, une immense terrasse pour un restaurant trois en un, « Le Bistro » pour un repas léger, « le N3 », pour une cuisine Nouvelle, Nutritive et Naturelle de qualité, beaucoup plus élaborée et dédiée à la minceur (chaque plat proposé est suivi de son nombre de calories, judicieux dans un endroit où les curistes espèrent perdre du poids !); enfin « un salon en rotin » à ciel ouvert où il fait bon prendre un verre après « l’after cure », déguster une assiette de saumon ou une salade variée. Tout ceci se trouve en bordure du parc Napoléon III, oasis de fraîcheur et de beauté, en face du Lac d’Allier.

 

Le petit déjeuner

Petit déjeuner Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS Cliquer pour agrandir

Petit déjeuner
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir

 

Très copieux, il présente quatre buffets sur lesquels, au choix, on trouve des fruits frais en salade, des jus de fruits, des pains divers et variés, des yaourts, du fromage, de la charcuterie et du saumon frais, enfin des oeufs sous toutes leurs formes avec saucisses et bacon.

 

Dîner

Dîner sur la terrasse Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS Cliquer pour agrandir

Dîner sur la terrasse
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir

La gastronomie est à l’honneur même pour le repas minceur, rien à voir avec un repas restrictif, le Chef propose, une entrée, des plats de poissons originaux ( espadon, thon rouge) agrémentés de petits légumes et même parfois de quelques pâtes puis un dessert digne d’une grande table.

 

Les 131 chambres et la suite présidentielle

Chambre la nuit Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS Cliquer pour agrandir

Chambre la nuit
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir

 

La chambre, côté parc ou côté spa, avec une belle surface, une jolie décoration, un lit plus que confortable, une énorme télévision, un petit salon garni de roses fraîches, une superbe salle de bains avec baignoire, douche à l’italienne, lavabo et coin dédié au séchage des cheveux. Dans le couloir de la chambre, grands placards avec un coffre-fort très pratique.

La chambre est faite le matin. Le soir, les femmes de chambre préparent le lit et veillent à ce que tout soit en ordre. Quelques bonbons Vichy sont disposés sur la couche, noblesse oblige !

Une connection Wifi permet d’utiliser internet.

Les points forts:

L’emplacement de l’établissement est un plus, l’environnement est vraiment beau.

La terrasse est spacieuse et très agréable, pour un verre ou un repas.

Une autre terrasse au cinquième étage avec une piscine permet de se délasser.

Les chambres à la décoration soignée

L’accès direct au Spa

La clientèle internationale  (les russes et les chinois sont les derniers arrivés)

La clientèle française nombreuse parmi laquelle quelques avocats célèbres dont je tairai le nom dans un souci de discrétion !

La cinquième étoile attribuée l’année dernière (contrairement à une idée reçue, on ne l’octroie pas en fonction de la restauration, mais plutôt de la superficie des chambres ou du nombre d’ascenseurs pour ne citer que quelques points)

Si vous résidez pendant les vacances d’été et êtes curiste, vous serez probablement invité, soit le 14 juillet ou le 15 août, à assister sur la terrasse à un fabuleux feu d’artifice offert par la ville de Vichy. L’hôtel ne sera pas en reste puisque l’on vous offrira des petits fours et du champagne pour agrémenter votre soirée.

A 359 kilomètres de Paris par la route

A  revoir peut-être :

Un rafraîchissement de « certaines » chambres restées assez kitch !

L’éclairage des salles de bains qui est un peu trop fort

Le prix du petit déjeuner

Parlons du Spa

Le spa est relié à l'hôtel directement. Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS Cliquer pour agrandir

Le spa est relié à l’hôtel directement.
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS
Cliquer pour agrandir

Sa responsable esthétique et Balnéothérapie, Madame Adeline Pelage

Madame Pelage dirige avec fermeté, savoir-faire et intelligence une équipe de jeunes femmes censées apporter un service impeccable au curiste, ce n’est pas toujours facile en fonction des caractères des uns et des autres, mais néanmoins des soins de qualité sont dispensés par ce personnel qualifié: soins du visage au collagène et soins du corps: peeling, bain hydromassant aux huiles essentielles, enveloppement de boue (Kaolin), douche à jet, massages sous l’eau thermale, tisanerie avec eau de Vichy Célestin, tisanes minceur, digestives ou drainantes, cours d’aquasport en piscine d’eau thermale, hammam, sauna et salle de cardio-training..

Un pôle santé regroupe des spécialistes tels que médecin nutritionniste pour n’en citer qu’une.

Un panel complet pour des curistes habitués et exigeants dans un bâtiment élégant avec ascenseur sur trois étages

Intéressant, les horaires et les soins peuvent être changés en fonction des possibilités.

Sa responsable de la communication internet Madame Florence Rochelois

qui s’occupe des relations avec la presse (en vacances lors de mon séjour).

Epilogue

Vous l’aurez compris, Vichy est une ville ravissante, je vous engage donc à séjourner à l’hôtel et au spa qui méritent le détour, nul doute que vous serez reçu dans les meilleures conditions possibles.

Si vous vous y trouvez en été, il se pourrait bien que nous nous rencontrions !

Nos chaleureux remerciements

  • à Monsieur Bernard Sitreux, Directeur de l’hôtel qui a répondu à nos questions avec une réelle disponibilité, une grande amabilité et qui a rendu notre séjour très agréable.
  • à Madame Aline Pelage, Responsable Esthétique et Balnéothérapie pour son écoute et ses conseils.
  • aux femmes de chambre du 5ème étage, si gentilles et si dévouées.
  • au personnel du spa et particulièrement à Murielle pour la qualité de ses soins et sa courtoisie.
  • au personnel des divers restaurants dont Max qui a si bien compris la psychologie du client !.
  • à Olivier, à la réception pour son professionnalisme.
  • et à Stéphane, le sympathique bagagiste, toujours prêt à rendre service.

 

 

Continuer la lecture
Fermer le menu