Slasheuse ou rien !

 

Michèle LALLEE-LENDERS
Michèle LALLEE-LENDERS Tous droits réservés

C’est quoi une slasheuse ?

Sous ce terme quelque peu barbare se cache une foule de choses relative aux nouveaux jobs « trendy », comprenez, à la mode.

Vous avez un seul métier ?, soyons clairs, vous êtes « has been », car aujourd’hui pour être dans le coup, le « multi-casquettetisme » est de rigueur.

Explication

Vous travaillez comme trader, mais, bien que votre métier vous passionne, vous aimeriez faire, en parallèlle, autre chose de complètement différent comme, par exemple, paysagiste. Alors, vous décidez que c’est le moment et vous vous lancez. Voilà, vous êtes maintenant un slasheur ( ou une slasheuse ) et le monde vous appartient.

Ce nouveau paradigme fleurit à New-York, cette internationale qui, comme à son habitude, est en avance sur son temps et sur tous les autres pays. Pourtant, Paris commence à s’y mettre et les nombreux adeptes sont totalement accros.

Un nouveau concept de travail ?

Les applications sont infinies comme vous l’imaginez, car elles touchent tout, absolument tout et c’est sans doute la raison pour laquelle on ne peut qu’être séduit. Devenir multidisciplinaire est un rêve que beaucoup caresse sans vraiment se donner les moyens d’y parvenir et pourtant la société est en pleine reconstruction, une nouvelle mutation est entrain de surgir et l’avenir est tout simplement étonnant.

Mais, ne nous y trompons pas, le changement ne vient pas uniquement des jeunes, mais également des quadragénaires ( voire des plus âgés ) que l’idée attire, ils ont leur chance, car ils ont une particularité, l’expérience et rien ne peut la remplacer auprès de la future clientèle.

Les débuts

La plupart de celles ( et ceux, car il y en a naturellement ) qui pensent sauter le pas ou qui sont en plein dedans, se repose sur une première profession que nous appellerons de subsistance, même si elle leur convient parfaitement. Il est, en effet, préférable de ne pas se lancer à l’aveuglette pour commencer, car il faut bien manger !.

La blogosphère permet de faire savoir au monde qu’à partir de maintenant, vous êtes bi, non, pas bisexuel( le ) (bien que ce soit votre droit le plus strict ), mais plutôt bi-pluridentitaire ( le mot n’existe pas,  mais vous l’avez compris ).

Instagram et les réseaux sociaux peuvent vous faire connaître et accroître votre popularité pour peu que vous postiez régulièrement ( chaque jour, c’est une obligation si vous voulez avoir un minimum de succès ). Ensuite, il vous faudra soigner vos contenus pour attirer un maximum de monde.

Le succès

Comme l’a dit très justement, un certain Paul-Henri Spaak, ministre belge de son état, lors d’un discours,  » il n’est pas trop tard, mais il est temps « .

Si vous arrivez à atteindre la réussite dans vos domaines, votre compte en banque vous dira merci, votre idée de vous-même ne pourra qu’être sublimée et vous vous sentirez au top de vos performances… je na parle même pas de votre ego qui vous titille si souvent.

Alors, vous commencez quand ?

 

Slasheuse ou rien !

Vous pourrez aussi aimer