Beauté

Category Archive Beauté

Happiness is in Vichy…Spa, Hotel

 

 

 

Happiness is in Vichy...Spa, Hotel. Parc Napoléon III Tous droits réservés Michèle LALLEE-Lenders  Click to enlarge

Happiness is in Vichy…Spa, Hotel Parc Napoléon III
Tous droits réservés Michèle LALLEE-Lenders
Click to enlarge

 

Who does not know Vichy, has not idea about the « chic and shock feeling  » that someone has for a spa town.

Indeed, the place is beautiful in more than one respect, with rich architecture, very well maintained green spaces in which it is good to stop, luxury shopping surprisingly affordable, a charming little train that shows the most beautiful places of the area.

Where do the Vichy people come from ?

A tasty mix of ancient people, the Arverni, the Aedui (two Gallic tribes) and Boii (a Celtic tribe)

A little history

The baths are old, probably more than two thousand years. The mineral water has a unique composition lithium, calcium, copper, iron, magnesium, manganese and potassium for the main minerals. Water flows under the earth and comes out at a temperature close to 40 or even up to 75 ° C.

At the same time, another activity is highly developed pottery

Sixteenth century: Vichy falls into the French kings’hands following the reunification of Bourbonnais. Later, the Marquise de Sevigne, Louis XV’daughters and Napoleon’s mother came « to take » the waters, as the expression went in French.

Since 1853, the Compagnie de Vichy (private company) administers the city as a whole ie sources Chomel, Lucas Hospital, hotels, spa and all their derivatives and that, under the leadership of the Emperor Napoleon III who stayed there four times between 1861 and 1866

Today

Jerome Phelipeau is the current president general manager of the Compagnie de Vichy (ex Fermière company) which comprises three hotels: Ibis, Mercure (formerly Novotel) and Celestine Vichy Spa Hotel (former Sofitel) with a personal of about 300 to 350 people, all services togheter, spas, hotels and heritage management

But let us talk about Celestine Vichy Spa Hotel *****

Happiness is in Vichy...Spa, Hotel. Les Célestins Spa Hôtel  Avec l'aimable autorisation de Madame Florence Rochelois, responsable de la communication internet  Tous droits réservés à l'hôtel Click to enlarge

Happiness is in Vichy…Spa, Hotel. Les Célestins Spa Hôtel
Avec l’aimable autorisation de Madame Florence Rochelois, responsable de la communication internet
Tous droits réservés à l’hôtel
Click to enlarge

 

The name was kept to access to an international rank, so far,contacts have been made with Brazil, Qatar and Morocco.

Its managerr Bernard Sitreux

His career speaks for him. After Jean Drouant hotel school in Paris, he worked ten years for the Accor Group, and twenty years for Sodexho, Peugeot and Bouygues. He then managed the Mercure Vichy before being propelled to Celestine.

It is a practical man, knowing what to do when faced with a shortage of staff. He, then, is completely to the customer service, but in a specificity that initially is not really his! He puts on, if necessary, « the waiter suit » to provide drinks on the terrace. Surprising, but very effective for customer contact and what an example for the staff !

The hotel

Entrée de l'hôtel            Tous droits réservés Michele LALLEE-LENDERS Click to enlarge

Entrée de l’hôtel Tous droits réservés
Michele LALLEE-LENDERS
Click to enlarge

Upon entering, the tone is given, sobriety of good quality, a lot of beautiful compositions of white orchids and anthuriums and neutral colors for furniture, no doubt, this is luxury, but without ostentation.

Outside, a huge terrace for three restaurants, « Le Bistro » for a light meal, « N3 », a Natural Nutrition and Quality cooking, much more elaborate and dedicated to the slimness (each proposed dish is followed by its number of calories, which is very clever as customers are hoping to lose weight)! finally « a open rattan sitting-room ‘ where to enjoy a drink « after spa » , a plate of salmon or a mixed salad. All this is on the edge of Napoleon III ‘s park, an oasis of freshness and beauty, in front of Lake Allier.

 

Breakfast

Breakfast Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS Click to enlarge

Breakfast
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS
Click to enlarge

Four buffets, there are fresh fruit salads, fruit juices, various and varied breads, yogurts, cheese, various ham and fresh salmon and finally all kinds of eggs with sausages and bacon, a great choice indeed.

 

Dinner

Dîner on the terrace Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS Click to enlarge

Dîner on the terrace
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS
Click to enlarge

The food has nothing to do with a restrictive meal, the chef offers an entree, original main dishes (swordfish, bluefin tuna) with vegetables and even some pasta and a dessert worthy of a famous restaurant.

 

The 131 rooms and Presidential Suite

Room at night Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS Click to enlarge

Room at night
Tous droits réservés
Michèle LALLEE-LENDERS
Click to enlarge

 

The room either overlooks the park or the spa side with a beautiful surface, a pretty decoration, a real comfortable bed, a huge TV, a lounge filled with fresh roses, a bathroom with bath, walk-in shower , basin and corner dedicated to drying hair . In the hallway to the bedroom, large closets with a safe deposit box.

The room is done in the morning. In the evening, the maids prepare the bed and make sure that everything is in order . Vichy candies are arranged on the bed, noblesse oblige !

A wireless connection allows the use of internet .

To remember:

The location of the hotel and the environment are really beautiful.

The terrace is large and very nice for a drink or a meal.

Another terrace on the fifth floor with a pool where to relax.

The tastefully decorated rooms

Direct access to the Spa

International customers ( the Russians and Chinese are latecomers )

The large French clientele among which some famous lawyers who shall remain nameless for the sake of discretion !

The fifth « star » won last year (contrary to popular belief , it does not grant depending on the restoration, but the size of the rooms or the number of lifts to name just a few points)

If you spend holidays in the hotel in summer and are a spa guest , you will probably be invited either on July 14th ((French Nationa Day) or August 15th to watch, from the terrace, a fabulous fireworks offered by the city of Vichy. The hotel will not be left behind as you will be offered canapés and champagne to embellish your evening.

At 359 km from Paris by road

A few critics may be :

Refresh  « some » rooms remained fairly kitsch !

Lighting for bathrooms is a little too strong

The price of breakfast

Talking about Spa

The Spa directly to the hotel Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS  Click to enlarge

The Spa directly to the hotel
Tous droits réservés Michèle LALLEE-LENDERS
Click to enlarge

 

Its esthetic and Balneotherapy manager, Adeline Pelage

Mrs. Pelage  heads firmly, expertise with intelligence a team of young women supposed to provide impeccable service to spa guest, it is not always easy depending on the characteristics of each other , yet quality care is provided by that qualified personnel : collagen facials and body treatments : peeling, hydromassage bath with essential oils, mud wrap ( Kaolin ) , jet shower, massage in thermal water , tea with water Vichy Celestin , herbal slimming digestive or draining , aquasport in thermal pool , hammam, sauna and cardiotraining

A health center includes specialists such as nutritionist… just to name one.

A complete panel for  spa-users in an elegant building on three floors with elevator

Interesting the fact that the time and rendez-vous can be changed according to the possibilities .

Its communications internet manager  Mrs. Florence Rochelois

which handles relations with the press (on vacation during my stay ) .

Epilogue

You probably understood that Vichy is a lovely town, so I urge you to stay at the hotel and spa which are both worth a visit , and even say you are coming after reading my article, no doubt you will be received in the best possible conditions .

If you’ll be there in summer 2014 , we might, probably, meet !

My best thanks 

to Mr Bernard Sitreux , the Hotel Manager who answered my questions with real availability, great kindness and made ​​my stay very pleasant.
Mrs Aline Coat, the esthetics and Balneotherapy manager for her listening and advice.
The maids on the 5th floor, so nice and so devoted .
The spa staff and especially Murielle for the quality of her work and courtesy .
The staff of the various restaurants including Max who so well understood the psychology of the customer ! .
Olivier, at the reception, for his professionalism .
and Stephen, the friendly porter, always ready to help.

 

 

 

 

 

Tags,

Chirurgie esthétique contre acide hyaluronique

Chirurgie esthétique contre acide hyaluronique

Chirurgie esthétique contre acide hyaluronique Tous droits réservés M.LALLEE-LENDERS

 Dix minutes et dix ans de moins, la jeunesse à la clé. L’acide hyaluronique au service de la beauté pour perdre ses rides et autres imperfections faciales.

Les femmes refusent de vieillir et veulent rester belles, si possible, sans passer par la case de la chirurgie esthétique. Il y a encore peu de temps, c’était utopique. Il fallait accepter de se faire opérer, subir le stress, l’anesthésie, les douleurs, l’attente pour un résultat qui n’était pas toujours celui escompté et débourser, en plus, une somme assez coquette. Aujourd’hui, il en est tout autrement.

L’ère du bistouri pourrait bien être révolue car une nouvelle technique, au nom imprononçable, a fait son apparition: le comblement de rides, poches, cernes ou plis naso-géniens (autour du nez) par l’injection d’acide hyaluronique. On appelle çà la nouvelle médecine cosmétique. Elle est révolutionnaire, et les cabinets du corps médical pratiquant « ce miracle » ne désemplissent pas.

Mais de quoi s’agit-il exactement?

L’acide hyaluronique (AH) est une molécule qui, malgré son nom barbare, n’est, ni plus ni moins, qu’un composant de notre peau qui retient l’eau présente dans sa sous couche. Il l’hydrate, la repulpe et lui procure un effet de défroissement immédiat. Le visage redevient lisse.

Les injections de ce produit apportent une deuxième jeunesse au visage et à la peau. Il est hypoallergénique, et sa durée d’efficacité est de l’ordre de 6 à 12 mois car il est, en plus, biodégradable. Celui qui est employé par les dermatologues ou les médecins est synthétique et ressemble à s’y méprendre à celui de l’être humain; enfin, il raffermit les tissus et donne le fameux coup de fraîcheur bien connu des adeptes du lifting.

Comment ça marche?

La ou les injections, à base de gel, se pratiquent en quelques minutes dans le tissu cutané ou dans le derme. Les aiguilles utilisées sont très fines, ce qui rend le geste médical pratiquement indolore. Il ne nécessite aucune anesthésie générale, tout au plus, pour certaines parties du visage (notamment autour de la bouche où la zone est un peu plus fragile) une pommade anesthésiante à la lidocaïne.

Où?

Le visage dans son ensemble est devenu la zone de prédilection pour ce type d’intervention: on repulpe les lèvres, comble les ridules et les rides (même les plus marquées), on efface les sillons autour du nez et de chaque côté de la bouche, on redessine l’ovale du menton, et on atténue ou fait disparaître les cernes et les poches, bref tout le visage peut être restructuré.

Les plus

Pour les puristes, le résultat est immédiat et permet de retourner à ses occupations sans attendre. Seules quelques rougeurs subsistent, mais elles s’estompent rapidement, le temps que le produit trouve sa place. Pour un résultat optimal, on compte environ dix jours.

Idéal pour les frileuses du bistouri, les peureuses et les douillettes, mais surtout idéal, car ça marche, et le résultat est spectaculaire. On peut recommencer indéfiniment, sans réelle contre-indication sauf cas très particulier, à voir avec le praticien.

L’intérêt de cette méthode réside également dans le fait que le gommage des défauts de la peau n’est pas définitif et qu’il s’estompera avec le temps.

Le moins (si on doit en trouver un)

Seul bémol, peut-être, le coût. De 200 à 300 euros, il varie selon les soins, le nombre d’injections et le type d’acide hyaluronique utilisé, mais il faut se renseigner et, comme toujours, passer par un professionnel de cette nouvelle médecine, ayant pignon sur rue. Et puis, une chose est sûre, que ne ferait-on pas pour être la plus belle !

 

Histoire du maquillage : l’art de se farder sous Marie-Antoinette

Histoire du maquillage : l'art de se farder sous Marie-Antoinette

Histoire du maquillage : l’art de se farder sous Marie-Antoinette Tous droits réservés, Michèle LALLEE-LENDERS

Histoire du maquillage : l’art de se farder sous Marie-Antoinette

 La cour de Versailles a ses codes multiples et innombrables, ceux relatifs aux fards revêtent une importance capitale, dans la vie des courtisans.

Le blanc et le rouge sont les couleurs dominantes, les plus grands noms de la noblesse ressemblent à des poupées fardées, en effet, au XVIIIe s, la femme admise à Versailles, se doit d’avoir le teint livide, obtenu par le blanc de céruse (ou oxyde de plomb). Il sert à lisser la peau, souvent très abimée par la petite vérole, et marque surtout le rang auquel elle appartient.

Les lèvres sont peintes en rouge vermillon et les pommettes rehaussées, parfois, d’un voile rosé, le plus souvent, d’un rouge franc.Viennent ensuite, les mouches, ces morceaux de tissu en toile, de différentes formes, posées un peu partout sur le visage et le corps. Selon l’endroit, elles indiquent l’humeur du moment, ainsi, la jeune femme passionnée la met au coin de l’œil, la coquette, au bord de la lèvre, la majestueuse sur le front, la galante sur la joue, la provocante à la naissance des seins, l’enjouée sur le pli du sourire, la discrète sous la lèvre inférieure et la receleuse sur un bouton.Les hommes se « maquillent » de la même façon, car sans tous ces artifices, point de salut!

Marie-Antoinette intervient…

Malheureusement, certains de ces produits, indépendamment de leur prix élevé, sont extrêmement nocifs puisque à base de plomb ou d’arsenic.

Malgré cela, des femmes n’hésitent pas à manger des tablettes d’arsenic qui les anémient et leur donnent la pâleur tant recherchée. Une folie qui en fera mourir plus d’une mais que ne ferait-on pas pour paraître à la cour?

Marie-Antoinette est au courant de ces débordements et décide d’y mettre fin. Elle se nettoie la peau au vinaigre ou avec de l’eau cosmétique de pigeon, se tonifie avec l’eau des charmes, extraite des larmes de vigne du mois de mai et blanchit son teint à l’eau d’ange. Elle se fait également des masques de beauté à la moelle de bœuf et utilise des crèmes pour la peau à base d’œufs, d’intestin de pigeon, de végétaux et d’eau de pluie.

Fini le teint blafard, elle apporte une nouvelle jeunesse à l’art d’être belle, elle change les critères de beauté et stupéfie la vieille garde de la noblesse française par ce qui est considéré comme une excentricité ahurissante.

Des recettes pour le moins surprenantes…

Le contenu des potions est bien curieux. Voici deux exemples.

  • L’eau cosmétique de pigeon

Elle se compose des ingrédients suivants: deux pigeons, du pain blanc, des noyaux de pêches, quelques semences, des blancs d’œufs, du jus de citron, tout cela macêre dans du lait de chèvre avec de l’eau distillée, dans lesquels sont ajoutés du camphre, du boras (extrait de palme), du sucre candi et de l’alun brûlé. Cette mixture est ensuite exposée au soleil pendant trois jours, puis conservée à la cave pendant environ quinze jours. Après avoir filtré le liquide, il est prêt à être utilisé.

  • L’eau d’ange

Dans la composition de cette recette, on trouve des senteurs telles que le benjoin (résine), le santal, le citrin (colorant), l’iris, le citron, la noix de muscade, la cannelle, le bois de rose, l’eau de myrte, le musc et la civette (extrait de la glande odoriférante de l’animal du même nom).

Le précurseur de ces excès se nomme Jean-Louis Fargeon. Bien qu’il dénonce, dans ses écrits, l’exagération des femmes en matière de beauté et les dangers qu’elles courent, il sait aussi que son commerce est florissant, car la gente féminine est tout, sauf raisonnable. Il s’appuie, donc, sur ces faits bien réels pour proposer de plus en plus de produits susceptibles de plaire, au détriment d’une certaine sécurité.

Qui est Jean-Louis Fargeon? Il appartient à la corporation dite des parfumeurs gantiers, mais il va étendre ses compétences.

Il s’intéresse, d’abord, à la création des fards, puis devient le parfumeur attitré de la reine (après avoir été celui de la Du Barry). Il la conseille dans ses choix, en particulier sur l’utilisation mesurée du céruse qui est en très net recul, dans la seconde partie du XVIIIe s.

Elle lui laissera des sommes impressionnantes pour ses parfums et autres « produits de beauté », on parle de 200.000 livres pour la seule année 1778.

Que ce soit au XVIIIe s ou maintenant, on s’aperçoit que rien n’a changé… Le ridicule ne tue pas et le siècle des lumières en a été une preuve flagrante…

& n’oubliez pas…Enjoy !

 

Tags, , ,